Le paradoxe du "manger sain pour maigrir"



Après la mode des régimes hypocaloriques, dissociés, fantaisistes et déséquilibrés, le régime healthy fait son arrivée en fanfare. Avec lui, les nouvelles icônes de beauté, pratiquant le fitness et le yoga, dont la minceur extrême est masquée par une musculature d’acier.

Le mot d’ordre : pour maigrir, il faut manger « sain ». Exit les farines raffinées, les viandes rouges, l’alcool, le café, les graisses animales, le lait de vache et bien évidement la junk food sous toutes ses formes et on ne jure plus que par les céréales complètes, le quinoa, les oléagineux, les jus de légumes, les smoothies, les aliments bio et autres « nouveaux aliments sains à la mode » (le Kale, les graines de chia etc).

Pourquoi n’est-ce pas si simple ?

L’amalgame santé et minceur

Au cours de mes consultations, j’ai pu m’apercevoir que l’amalgame était très courant.
L’entretien commence bien souvent par « je ne comprends pas pourquoi je ne maigris pas » suivi de au choix : « je ne mets aucun gras, seulement de l’huile d’olive », « je ne mange plus de pâtes, seulement des légumes secs et du quinoa », « je ne bois pas une goutte d’alcool » , « je ne bois aucune boisson sucrée, juste des jus de fruit frais », « je ne mange plus de viande, juste du poisson », « je ne mange que des gâteau bio, sans sucre ajouté », « j’ai remplacé la crème fraiche par de la crème de soja », « je ne grignote jamais, sauf des amandes » etc…
Persuadés que ce qui est bon pour la santé l’est aussi forcément pour la ligne.

Pourquoi ce n’est pas le cas :

-         -  L’huile d’olive, certes, bourrées d’acides gras essentiels est plus grasse (donc calorique) que le beurre à poids égal
-         -  Les pâtes, les légumes secs (lentilles, haricots rouges, pois chiches…), le quinoa, le boulghour, le riz complet … sont tous des féculents apportant environ 100 calories aux 100g. Certes, certains apportent plus de fibres et de minéraux, mais leur valeur calorique est la même.
-          - La viande maigre (volaille mais aussi bavette, rumsteak, filet migon) n’apporte pas plus de calories qu’un poisson blanc, et il en apporte même moins qu’un filet de saumon (bourrés d’oméga 3 mais aussi très gras)
-          - Un verre de vin apporte environs 80 calories, soit autant qu’une belle pomme.
-          - Un verre de jus de fruit (qu’il soit en bouteille ou fraichement pressé) apporte autant de sucres et de calories qu’un verre de Soda non light.
-          - Un biscuit bio, sans sucre ajouté apporte autant de calories qu’un petit beurre.
-          - Une poignée d’amande est aussi calorique qu’un petit paquet de chips

Les incidences de ces fausses croyances sur le comportement alimentaire

Déculpabilisés par l’idée que manger du quinoa, du saumon, des avocats et des amandes (le tout généreusement arrosé d’huile d’olive) ne peut pas faire grossir (parce que c’est sain donc), nous avons tendance à en manger d’avantage en quantité.
A la clé, une moins bonne écoute de notre corps et des signaux qu’il nous envoie (satiété, faim), la tendance à dépasser nos besoins et à manger trop calorique.
Non seulement on ne perd pas de poids, mais on risque d’en prendre petit à petit.

Comparons 2 assiettes :

1/ Une assiette de pâtes (200g), bavette grillée (150g) avec une noisette de beurre et une poignée de gruyère 

2/ Une assiette de quinoa (200g), pavé de saumon (150g), ½ avocat et un filet d’huile d’olive.

La première apporte 500 calories (200 pour les pâtes, 222 pour la bavette, 40 pour la noisette de beurre et 37 calories le gruyère).

La seconde apporte 774 calories (200 pour le quinoa, 309 pour le saumon, 90 pour le filet d’huile d’olive et 175 pour le ½ avocat).

Je précise à nouveau que je ne parle absolument pas d’équilibre alimentaire (bien que la première assiette soit, certes, moins intéressante nutritivement mais loin d’être déséquilibrée) mais bien de niveau calorique !

Le poids est le résultat des entrées et des sorties de calories :

Ainsi, une femme de 30 ans active brûle en moyenne 2000 calories, et devra, si elle souhaite perdre du poids, manger en deçà.  

S’il est certain qu’il sera préférable de manger sain pour des raisons évidentes, le plus important dans sa quête de perte de poids est de respecter un niveau calorique. 

Elle ne perdra donc pas de poids en mangeant 2000 calories (même « healty »), elle prendra du poids en mangeant 2500 calories (même « healty ») et elle perdra du poids en mangeant 1800 calories (même junk food).

Un juste milieu ?

Manger sain oui, mais diaboliser les aliments plaisirs, sous prétexte qu’ils apportent des mauvaises graisses, du sel ou du sucre : non !
Réapprenons à manger diversifié, à écouter nos envies profondes, notre faim et notre satiété, à prendre du plaisir en mangeant sans le court-circuiter par des notions d’équilibre alimentaire et de calories.







15 commentaires

  1. Amen !
    Manger bien, manger bon, manger de tout (ou presque), manger à sa faim.
    Une amie m'a dit, en lisant mon blog, que c'était drôlement appétissant et que ça ne devait pas faire maigrir tout ça. Je lui ai répondu que je ne voyais pas pourquoi, ce n'est pas parce que c'est bon que j'en mange trop, ni que ça fait grossir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... c'est exactement ce que je pense aussi! Je vais aller faire un tour sur ton blog en quête de nouvelles recettes appétissantes :)

      Supprimer
  2. Je m'attristais récemment de voir que les articles racoleurs de type "Ce que mangent les minces" ou "Ces aliments qui font grossir" fleurissent toujours dans les magazines féminins. Merci pour votre article, bouffée de bon sens nécessaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, effectivement le bon sens fait parti de mes devises :)

      Supprimer
  3. Du coup, la méthode WW serait la meilleure (je ne parle absolument pas non plus de l'équilibre saine") pour compter les calories si on veut maigrir?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien que je n'aime pas trop non plus "compter" les calories : ça peut rapidement virer à l'obsession et une fois encore, ça "parasite" nos sensations. On ne mange plus quand on a faim, on ne s'arrête pas quand on n'a plus faim, parce qu'on est trop occupé à compter les calories ...
      Mais pour ceux qui n'arrivent pas à se limiter, il peut effectivement être interessant d'avoir un ordre d'idée du niveau calorique qui nous convient oui

      Supprimer
  4. Merci pour cet article !! Je me suis laissée prendre inconsciemment à cet amalgame, et même si je mange plus sainement qu'avant, ma balance ne m'a pas dit merci ;)
    Maintenant que j'ai pris conscience du phénomène, j'essaye d'être plus à l'écoute de moi-même pour manger à ma faim et pas au-delà. Pas une mince affaire tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non en effet, être à l'écoute de son corps et des signaux qu'il nous envoie, ça semble tout bête dit comme ça, mais c'est loin d'être évident en pratique ! :)

      Supprimer
  5. Hello!

    Article trés interessant, personnellement j'essaie de suivre la méthode suivante pour perdre du poids: assiette composée de 25% de féculents, 25% de protéines et 50% de légumes pour le repas du midi et le soir soupe + protéines. J'ai perdu 10 kgs en 3 mois et je n'ai jamais repris :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu réussis à garder, avec ce système, le plaisir des repas et une vie sociale, sans reprendre le poids perdu et sur le long terme, alors parfait!
      Pour avis, je tique sur la suppression totale de pain/féculent le soir, mais si ça te convient comme ça c'est le principal!
      Merci pour l'intérêt porté à l'article :)

      Supprimer
  6. Comprendre que la perte de poids est un processus à long terme.
    Il est important de comprendre que la perte de poids n'est pas chose à court terme, la perte de poids est un changement de mentalité, un changement dans la façon dont vous vivez. Vous aurez toujours besoin d'être conscient de ce qu'il est que vous consommez de rester à un poids sain.
    http://comment-perdre-de-poids.blogspot.com/2015/10/comment-calculer-mon-poids-ideal-les.html

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour tres bonne article et je voudrais te partager ce guide génial tres complet pour apprendre à manger sain je te laisse le lien :http://goo.gl/5xQdp5

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Lise, merci pour cet article :) tu as complètement raison en ce qui concerne "manger sain". Enfin je pense que parfois le "comptage" des calories peut m´aider à certaines personnes d´avoir une meilleure apercu sur leur nutrition . Ils y en a autant qui se nourissent pas corrèctement. J´ai tenté cette méthode depuis quelques mois et je continurai jusqu´à ce que j´aurai atteint mon but de perdre quelques kilos. J´ai appris qu´il ne fallait pas se privatiser de tous les aliments, j´ai compris qu´un petit bout de chocolat est parfois permis. Moi personnellement je fais le calcul avec ( http://www.tableaudescalories.net/ ) si jamais vous êtes curieux. :) En même temps j´utilise encore une appli, qui se charge de tout le calcul, ce qui est vraiment super pratique. Je pense que c´est à peu près la méthode de Weightwatchers non? En tout cas je suis bien satisfaite et je pense que tant qu´on le pratique pour une certaine période, cette méthode reste assez "sain" et non obsédante. Qu´en pensez vous?

    RépondreSupprimer
  9. Super article ! Moi par ma part, j'ai commencé le sport à la salle de sport la test de puch avec un regime alimentaire à coté, j'ai deja perdu 4kg en deux mois :P

    RépondreSupprimer
  10. Coucou sympas l'article, tout depend de ce que l'on veut faire de son corps , je ne post casiment jamais de com car je ne sais que m'exprimer à haute voix dire comment je vois les choses par ecrit est un peu compliqué donc j'espère me faire comprendre lol. Je mange "Healthy" (comme ont dit) j'ai commencé "ce mode de vie" en même temps que le sport , ma vie perso était chaotique je me suis dis que je devais faire le grand ménage dans mon esprit pour m'y sentir bien je me suis mise au sport je n'y est pas de suite pris goût, cela c'est fais au fur et à mesure ensuite je me suis penché sur mon assiette ce que j'y mettais ét ce que cela m'apportait, je faisais beaucoup de rétention d'eau, d'acné, la peau grasse et cheveux cassant qui tombent. Bref je dépensais pas mal d'argent du coup dans les soins de beauté et compagnie. Petit à petit je me suis intéressé a cette alimentation le "Healthy", ( je vais faire court sinon Ç est trop long) cette alimentation m'a aider à me recentrer sur mon corps et ses besoin réel, j'ai appris qu'un fruit est très gourmand et une eau de coco plus rafraîchissant qu un coca je bois mes tisanes sans sucres et j'apprécie à présent et trouve chaque ingrédient parfum qui compose cette tisane, je fume moîns je n'en est plus le "besoin" je suis plus zen et moîns irritable, je n'ais plus d'acné et mes cheveux redeviennent beaucoup plus beau, le matin au réveil je ne me "hissé" plus sur le canapé jusqu'à ce que j'emmerge, cela a changé mon rapport avec mes enfants je suis plus énergique. Le healthy n'est pas un régime ét personne ne l'a prôné comme un régime c'est une Facôn de vivre comme un Vegan ou un végétarien, ce qui m'a fait perdre du poids c'est le sport c'est àussi lui qui m'a remit mon esprit et mon moral en route , le healthy est mon plaisir il est très gourmand et frai il m'a aider à prendre soins de mon énergie et de mon corps tout simplement. Je mange mac do comme tout le monde kebab ,nous faisons un fast food toute les deux semaines je cuisine Cup cake ét autre gourmandises healthy ou pas ét la cerise sur le gâteau àvec mon mari nous tenons un kebab lol autant vous dire que la tentation est très présente. Le healthy n'est pas un régime mais pour rien au monde je reviendrais à mon alimentation j'adore toujours autant le foix gras quelque fois par an , ou un bon petit restau en amoureux il n'y a rien de tel vous savez sur les vidéos YouTube il y'a la vie sur YouTube des youtubeurs (pour paraître parfait) ét il y a leur "vrai" vie comme vous et moi ;-) Des bisous !

    RépondreSupprimer